head

Share Button

Nous relayons cette lettre des parents délégués de l’école du Grand Châtelet, adressée au CD, à la DASEN et au Maire de Grenoble, à propos de l’exclusion de l’école Jean Racine du REP, de l’exclusion actuelle de Grand Châtelet le 14 décembre, puis celles envisageables en 2019 des écoles Ferry et Jouhaux. C’est tout le secteur 5 qui est sévèrement « puni » !

Parents délégués École Grand Châtelet Grenoble

 

à Monsieur BARBIER, président du Conseil Départemental / Madame HENRY, Inspectrice d’académie, Directrice Académique des Services de l’Éducation Nationale / Monsieur PIOLLE, maire de Grenoble

« L’établissement scolaire du Grand-Châtelet, maternelle et élémentaire, est situé en REP dans le secteur du collège Vercors à Grenoble 1, zone de « Politique de la Ville » nationale. A ce titre, il doit recevoir un soutien pédagogique fort et constant.

La révision de la carte scolaire des collèges proposée par le conseil départemental de l’Isère pour la rentrée 2018 provoque des évolutions importantes du fonctionnement scolaire en collège, orientation des élèves de l’école Grand Chatelet vers le collège Edouard Vaillant à Saint Martin d’Hères et exclusion de fait de l’école Grand Chatelet du REP.

A ce titre, il serait judicieux d’encourager une dérogation d’affectation pour les enfants de l’école Grand Chatelet vers le collège Edouard Vaillant de manière à soulager le collège Vercors sans rompre la cohésion scolaire pour les fratries ni diminuer les moyens pédagogiques de l’école élémentaire.

Les écoles élémentaires du secteur Vercors font l’objet depuis 15 ans d’un effort de cohésion pour préparer pédagogiquement et socialement l’entrée des élèves au collège : visites régulières du collège, présence de professeurs du collège Vercors dans les écoles élémentaires, Plan Educatif Local qui fusionne les activités des élèves des écoles Grand Chatelet, Ferry, Clémenceau, Jouhaux de Grenoble.

Le niveau scolaire et l’atmosphère de l’école Grand Chatelet de Grenoble nécessitent un investissement pédagogique constant. L’exclusion du REP provoquerait :

–          la disparition de la scolarisation à 2 ans dans la « toute petite section »,

–          la disparition du dédoublement annoncé des classes de CP-CE1,

–          la disparition du poste de maître surnuméraire,

–          l’augmentation des effectifs d’enfants par classe jusqu’à 32 élèves,

–          la suppression de deux classes,

–          l’exclusion du RASED,

–          la perte de la décharge d’enseignement pour le directeur d’école,

–          la disparition des moyens pédagogiques et des points de stabilités pour les enseignants,

–          la réduction des moyens pédagogiques municipaux en sport et musique,

–          la réduction des moyens départementaux de sortie nature.

Cette situation provoquerait aussi une déstructuration de l’équipe enseignante actuelle.

Comme parents, nous refusons cette dissolution annoncée de l’école publique.

Certains de votre compréhension, nous vous laissons adapter vos moyens à l’urgence de la situation, avec tout notre optimisme,

Merci de votre attention, « .

Categorie: Actualités de GO

Les commentaires sont fermés.

  • Archives

  • GO CITOYENNETE

    6 rue Berthe de Boissieux, Boite aux lettres n° 109, 38000 GRENOBLE
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com