head

Share Button

GO Citoyenneté publie périodiquement une « News municipale 2020 à Grenoble « GOnews » pour vous tenir informé de certains aspects de l’actualité de la campagne.

 

Nous sommes le 1er février et la campagne s’accélère puisqu’il ne reste plus qu’un mois et demi avant le premier tour des élections. Il est temps depuis notre première lettre d’info de faire le point.

Un engagement auprès de GNA et des conditions

Le 20 janvier 2020 lors de la galette de GO, nous avons pu ré-expliquer notre engagement au côté de Grenoble Nouvel Air. Cet engagement, et le vote sans ambiguïté qui a suivi, est venu du constat que si il y avait des éléments positifs dans le mandat actuel, il manquait une forte dimension sociale.

Cet engagement était aussi associé à des conditions claires de ralliement avec la liste de Piolle au deuxième tour et une non alliance avec la liste LREM.

Une participation active à la construction du programme de GNA

Les adhérents de GO qui avaient déjà mené des groupes de travail sur les quartiers populaires, sur la démocratie participative et sur l‘éducation ont rejoint naturellement les groupes de travail de Grenoble Nouvel Air ouverts sur les citoyens. Nombre de nos propositions ont été retenues et appréciées et rentrent dans un programme cohérent avec une vision et un solide ancrage sur le social, l’écologie, le développement et la démocratie locale. Un programme d’un collectif si large est bien sûr, comme dans toute liste ouverte, le fruit d’un compromis et GO a été au cœur de la finalisation avec la présence de Sylvie Barnezet.

Des candidats de GO sur la liste Grenoble Nouvel Air

La constitution d’une liste issue d’un collectif est le premier test de cohésion de ce collectif  et constitue un travail difficile : les déceptions, les rancœurs peuvent être au rendez-vous.

Les discussions que nous avons pu avoir avec Olivier Noblecourt ont été sérieuses, parfois animées, mais la logique portée par ce collectif d’avoir autant de personnes de la société civile que de personnes issues de partis politiques dans les places éligibles nous a paru saine. La liste est sortie le 26 janvier et est consultable sur le site de GNA. Nous avons donc au final 6 candidats sur 59 et un ami de GO: Sylvie Barnezet (6ème), Hervé Vittoz (27ème), David Rybolowiecz (43ème), Mohamed Rahmani-Sakalli (47ème), Florence Hanff (52ème), Olivier Truche (53ème) et Michel Hollard (59ème). Nous voulons dire qu’Olivier Noblecourt a su lors de la constitution de cette liste faire preuve d’écoute, de diplomatie, ce qui permet d’avoir une équipe soudée ouverte à la société civile avec des personnes motivées et compétentes.

Un projet résolument ancré à gauche et financé

Le projet de Grenoble Nouvel Air est résolument à gauche avec une ambition sociale et écologique très forte. Ce projet s’inscrit de plus dans le cadre d’un développement économique maitrisé sans pour autant oublier les citoyens et leurs problématiques concrètes liées aux incivilités. Il vise aussi à renouveler la démocratie participative pour retrouver la confiance des citoyens dans les actions des élus. Le programme final a été présenté le 30 janvier 2020 devant environ 200 personnes et sera décliné sous forme de deux documents : un document de synthèse et un document complet avec l’annexe financière téléchargeable sur le site de GNA. Il est important de noter qu’un important travail d’analyse des propositions a été mené afin d’évaluer le coût de chacune d’entre elle pour proposer un projet crédible financièrement dans le contexte contraint des finances de la ville. Nous y reviendrons plus en détail dans une prochaine lettre d’information.

Et après ?

GO avec GNA va maintenant à la rencontre des citoyens sur les marchés, lors de réunions porter  ce programme ambitieux de GNA pour Grenoble. En Effet, il est temps que le débat s’installe entre les listes que ce soit sur les propositions mais aussi sur leur financement. Le premier tour d’une élection municipale permet à chacun de choisir parmi les listes et comme nous l‘avions dit il existe bien 3 listes de gauche à Grenoble pour ce premier tour. Nous pensons que les électeurs n’ont pas besoin que tel ou tel leur dise « c’est nous la gauche ! » et qu’ils sauront tout à fait voir dans les propositions les différentes sensibilités de gauche qui s’expriment et faire un choix non imposé.

Nous constatons avec une certaine déception que « Grenoble en commun » clame haut et fort qu’il n’y aura pas d’alliance avec GNA avant même d’avoir vu le programme. Nous pensons que ce type d’incantation n’a pas de sens avant un premier tour. Les résultats du premier tour peuvent réserver des surprises et aussi amener des listes à avoir un comportement responsable pour éviter un retour de M. Carignon à la tête de Grenoble. Olivier Noblecourt et le collectif GNA est très clair sur ce point et nous prendrons nos responsabilités pour éviter cela. Nous espérons que Grenoble en commun aura la même clarté et qu’il ne cherchera pas à faire avec Carignon ce qu’Emmanuel Macron cherche à faire avec Marine Le Pen au niveau national.

 

 

 

Categorie: Municipales 2020

Les commentaires sont fermés.

  • Archives

  • GO CITOYENNETE

    6 rue Berthe de Boissieux, Boite aux lettres n° 109, 38000 GRENOBLE
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com