Une monnaie locale à Grenoble : première pierre

Suite au premier article que nous avons mis en ligne, « Vers une monnaie locale complémentaire à Grenoble »

http://go-citoyennete.fr/?p=1799

deux réunions se sont déroulées à Grenoble pour la mise en place d’une monnaie complémentaire sur notre territoire. Comme promis, nous suivons pas à pas sa structuration « citoyenne ».

La première réunion à la Plateforme de Grenoble a réuni plus de 200 personnes. Universités, élus, militants associatifs étaient à la tribune pour expliquer les fondements d’une monnaie complémentaire. Pour faire rapide : c’est la création d’une monnaie locale qui permet d’échanger au niveau strictement local ; cette monnaie ne peut pas être thésaurisée, elle permet de développer les produits locaux de qualité en mettant dans la boucle consommateurs, entreprises, artisans et banquiers. Elle peut permettre de créer un espace monétaire protégé des spéculations.

Le 31 mars dernier, une première réunion « technique » s’est tenue à la Bourse du travail avec une quarantaine de personnes : étudiants, banquiers, militants associatifs, jeunes ou plus anciens, se sont réuni pour tenter de créer un réseau posant les premières pierres de la monnaie. Comme l’a indiqué un participant : « à Grenoble il y a tout ce qu’il faut pour mettre en place une monnaie locale ». Le micro système grenobloise serait donc favorable !

La première action à mettre en place est justement la constitution d’un réseau à la fois stable et ouvert. Aujourd’hui, par exemple, il manque des entreprises locales, comme des restaurateurs, des commerces de proximité, des artisans, des services à la personne… qui doivent pouvoir rejoindre le groupe pour qu’il soit suffisamment représentatif de la boucle de consommation à mettre en place. C’est ce qu’on peut appeler le premier cercle. Ensuite, la question de la diffusion à d’autres cercles doit être pensée. Un participant a proposé de présenter la démarche aux conseils citoyens indépendants quand ils seront créés à Grenoble, c’est une piste. La question d’une plateforme numérique a été abordée.

Aujourd’hui, il s’agit d’écrire une charte qui pose les enjeux, valeurs et objectifs de la monnaie. La prochaine réunion, des exemples d’autres territoires et d’autres chartes seront partagés, pour identifier les priorités.
Parmi nos priorités : la valorisation d’associations locales de services à la personne, l’aide à la consommation de personnes démunies ou le soutien d’actes citoyens dans les quartiers populaires…

Sylvie Barnezet et Olivier Truche

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com