Où en est-on de la co-construction dans l’agglomération grenobloise ? Séminaire GO 12 Sept

Share Button

Aux adhérent(e)s, compagnons et sympathisant(e)s de GO Citoyenneté,

Nous avons le plaisir de vous inviter à notre prochain séminaire de rentrée:
Le pouvoir d’agir des habitants et la co-construction :
où en est-on dans l’agglomération grenobloise ?

Samedi 12 Septembre 10h-16h
Chalet de la Maison de l’Enfance Bachelard

L’engagement de renouveler la démocratie locale et de s’appuyer sur la parole des habitants est un enjeu capital de la vie citoyenne.
GO Citoyenneté avait mis au cœur de son implication pour la campagne des municipales, la place des habitants dans la construction de l’action publique locale. De nombreuses équipes municipales se sont engagées dans cette voie, notamment dans l’agglomération grenobloise et spécifiquement à Grenoble.

Où en sommes-nous aujourd’hui, un an et demi après les élections et l’installation d’un nouvel exécutif métropolitain ?
Peut-on commencer à tirer des enseignements positifs et plus critiques sur les démarches participatives qui sont, nous le savons, toujours difficiles et complexes à mettre en œuvre ?

Nous explorerons ensemble la réalité des actions mises en œuvre, localement à partir de témoignages de militants de GO et d’autres partenaires qui partageront leurs vécus et leurs analyses, comme matières à débat, autour de 4 pistes :

1- Les chantiers de la culture : Dans une société en pleine mutation, mondialisée et multiculturelle, comment renouveler nos modèles culturels ? Peut-on parler d’une culture solidaire, sensible et active, qui relie la création artistique et les pratiques amateurs ? Comment une politique culturelle peut-elle ressourcer les diverses actions de la vie municipale et contribuer à lutter contre les inégalités ? Que dire des démarches engagées par la ville autour du chantier des cultures et de l’ambition de co-construction ? Comment assurer une politique culturelle véritablement populaire dans un contexte de raréfaction financière ?

2- L’expression des étrangers et des sans voix : Dans l’agglomération grenobloise, une longue tradition d’accueil et de soutien des étrangers existe, notamment à travers les dynamiques associatives mais aussi avec le conseil consultatif des résidents étrangers CREG qui est aujourd’hui peu utilisé ou les nouveaux conseils citoyens politique de la ville. Comment une ville peut elle, tout à la fois, accueillir la diversité interculturelle et respecter les identités particulières de chacun ? Quelles formes d’expression sont données aux étrangers et aux sans voix ? Comment s’appuyer sur les associations, sans les instrumentaliser, pour faire émerger une parole spécifique ?

3- Le rôle de l’éducation populaire et des associations : Aujourd’hui nombre de démarches participatives mettent « de côté » les associations souvent considérées comme des « lobbies », les institutions souhaitant maintenant aller chercher l’habitant « lambda ». D’autre part, des mouvements associatifs se sont construits pour faire émerger des paroles plus radicales des habitants (comme l’Alliance citoyenne ou Pas sans nous par exemple). Comment articuler les deux approches ? Les associations sont-elles reconnues comme telles dans les conseils citoyens indépendants ?. Comment prévoir une réelle place pour les collectifs et les associations, sans « jouer » le citoyen dépouillé de son engagement contre celui qui s’engage de longue date. Comment reconstruire une confiance dans un respect de l’autonomie de la « société civile organisée », le tout dans un environnement budgétaire réduit ?

4- Les dispositifs de la participation citoyenne : conseils consultatifs indépendants, conseils citoyens politique de la ville, budgets participatifs, conseil de développement ou commission consultative des services publics à la métropole… à quoi servent ces instances pérennes de participation citoyenne à l’échelle d’un territoire, d’une ville, d’une agglomération ? Sont-elles plus représentatives de la diversité des opinions ? Avec la Métropole, comment faire pour les citoyens ne soient pas encore plus éloignés et que leurs avis alimentent réellement la décision publique ? Les cadres proposés par les collectivités ne sont-ils pas toujours trop institutionnels –même qualifiés d’indépendants ! – et la vie démocratique ne se développe-t-elle pas dans de multiples espaces, lieux, moments, que la ville, heureusement, ne pilote pas ? Comment recréer ces liens qui donnent du sens à la vie collective, à la vie de la cité et qui peuvent être propices à l’implication et à l’interpellation citoyenne ?

Vers un observatoire des pratiques participatives : GO Citoyenneté propose de partager nos expériences, vécus, témoignages autour des pratiques participatives dans l’agglomération grenobloise et de construire ensemble, par étape, une veille sur les pratiques participatives partenariales. Nous pourrons à l’issu du séminaire jeter les bases de cette initiative qui pourra par exemple, chaque année, organiser une rencontre, produire un document de suivi, interpeller les habitants et les pouvoirs publics.
A nous de le construire !

Que vous soyez adhérents, militants associatifs, citoyens engagés ou curieux de la politique locale, vous serez les bienvenus…
Merci d’apporter un encas pour un repas froid pris en commun

Le chalet de la Maison de l’Enfance Bachelard se situe : 1 rue du commandant Nal à Grenoble, entrée au fond du parc Bachelard

Pour tout contact :
go.ctoyennete@gmail.com

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com