Merci au défenseur des « cabossés » de la vie

Share Button

Hommage au Père Fréchet

Merci au défenseur des "cabossés" de la vie
Le décès du père Fréchet, après une longue maladie, nous remplis d’émotion et de larmes. Il était un de ces hommes rare et authentique qui éclaire notre existence par son abnégation au service des plus pauvres, au service des plus « cabossés » disait-il. Engagé dans la défense des opprimés au nom de sa foi, il incarnait un combat sans merci contre la pauvreté et la misère du monde.

 

Autour de son église St Paul comme à l’étranger , il avait créé un réseau de soutien, de solidarité et d’entraide où tous les paumés de la terre pouvait trouver le gite et la chaleur.
Il y a 45 ans, jeune prêtre arrivé du Passage dans les terres froides du Nord de l’Isère, il accueillait déjà tous les jeunes loubards du quartier des alpins, le quartier chaud de l’époque. Son église était notre refuge, notre MJC, notre repère. Sans prosélytisme religieux, avec ses coups de gueule et de tendresse, il nous apprenait le dialogue et la fraternité. Par des méthodes pas toujours bien acceptées par ses pairs, l’amour du prochain prenait toute sa valeur.
Puis son église est devenue la terre d’accueil des exilés, des étrangers sans abris, des laissés pour compte d’une société qui perd le sens de l’hospitalité.
Nous avons besoin de lumière et de dignité, comme cet homme en colère contre l’égoïsme des hommes.

Paul Bron
Adjoint au Maire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com