Quel projet à la place du collège des Saules ?

Share Button

Le collège des Saules située à l’est du quartier de la Villeneuve et qui concerne les collégiens d’Eybens et dans une moindre mesure de Grenoble ( école Jean Racine et une petite partie de Malherbes) est en cours de reconstruction de l’autre côté de la rue, mais cette fois sur Eybens. Livraison prévue 2017.

Le devenir de l’ancien collège n’est pas défini à ce jour. La ville d’Eybens qui est propriétaire du terrain, voudrait le récupérer vide. Le Conseil départemental ne voudrait pas avoir à payer la déconstruction…et pour rajouter à la complexité, le bâtiment et une partie du  terrain appartiennent pour un tiers à la ville de Grenoble. Chaque collectivité concernée se renvoie ainsi la charge et le devenir de l’ancien collège reste en suspend.

Pourtant cet espace, bien situé à l’entrée est de la VN de Grenoble et en proximité d’Eybens et de St Martin d’hères, pourrait accueillir un projet qui décloisonnerait le quartier et restructurerait son environnement : projet d’activités économiques ou de création d’entreprise, voir d’initiatives associatives, culturelles ou écologiques.

Nous relayons le CR de l’Union de Quartier2 Baladins/Géants de la Villeneuve  et l’appel pour rechercher des solutions  :

Réunion le 1 mars 2016 à 18 heures  au 30 Géants local UQ

Voir aussi la présentation du collège des Saules :

http://www.ac-grenoble.fr/college/les-saules.grenoble/

Les élèves de 5eme tiennent aussi un blog sur la reconstruction :

https://reconstructionsaules.wordpress.com/

CR de la réunion de l’UQ : L’avenir du collège des SAULES
Lors de la dernière réunion de notre Union de quartier « Baladins -Géants » du 14 11 2015, nous avons longuement échangé sur le devenir de l’ancien collège des Saules lorsque le nouveau collège en construction sera en activité. Nous avons décidé d’alerter les collectivités qui se partagent le pouvoir de décision quant au devenir des bâtiments et du terrain, en leur faisant part de notre souci que le bâtiment, s’il n’est pas détruit, soit réaffecté rapidement, afin d’éviter le risque d’être dégradé ou, pire, squatté. Nous avons envoyé un courrier dans ce sens aux maires de Grenoble et d’Eybens, ainsi qu’aux élus et techniciens chargés de l’urbanisme et aux présidents de la métropole et du conseil départemental.
Une seule réponse nous est parvenue, le 14 01 2016, de la part du 1er adjoint de la ville d’Eybens qui prend note de nos préoccupations.
Parallèlement, au moins un habitant et le conseil syndical du 1 place des Saules – voisins du collège – ont saisi la ville d ‘Eybens sur le même sujet.
Nous proposons donc à tous les habitants du quartier qui se sentent
concernés par le devenir du collège de se réunir à nouveau pour :
– faire le point des informations ou éléments de réponse obtenus par les uns ou les autres
– définir la suite à donner aux courriers de l’union de quartier restés sans réponse
– approfondir les pistes d’utilisation des locaux du collège qui nous paraissent réalisables et correspondre à de vrais besoins !
– réfléchir ensemble à la  » marche à suivre  » pour obtenir d’être associé à la réflexion en cours, entreprise par les collectivités.

L’appel

Nous avons tous remarqué la construction du nouveau collège des Saules. C’est plutôt un bel ouvrage. Mais évidemment la question se pose que va devenir l’ancien ? Destruction ? Conservation et réaffectation après aménagement ?
C’est évidemment l’alternative. Et avec cette sous question : qui décide de l’avenir des locaux et emplacements ?
Mais en attendant ? Il semble que le nouveau collège sera opérationnel autour du début 2017. Nous savons tous combien un bâtiment laissé vide se détériore vite quand il n’est plus occupé. Il est squatté, voire pillé. Chacun le sait et chacun redoute la lenteur administrative qui favorisera un abandon. La Villeneuve n’a pas besoin de cela.
Il y a dans cet ancien collège des espaces importants qui pourraient être affectés à d’autres activités que celle de l’enseignement pur, Il y a aussi la position stratégique de ce collège à l’entré Est de la Villeneuve véritable pont possible entre la Villeneuve, Eybens et Saint Martin d’Hères. Il y a des accès de transport en commun efficace le 12 et le C4…
Bref l’ancien collège des Saules ne doit pas rester un bâtiment vide ce qui entrainerait immédiatement sa détérioration accélérée.
Pourtant la gestion de ce dossier pourrait devenir une sorte de patate chaude que les différentes collectivités tenteraient de se refiler entre ville d’Eybens, de Grenoble et Département, Métropole. Que faire de ce collège qui semble plutôt en bon état. Nous espérons qu’on ne nous refera pas le coup du Lycée Mounier qui allait s’écrouler dans l’année…
Nous sommes nombreux à penser que ces espaces peuvent être recyclés en autant de lieux en capacité d’accueillir des activités commerciales, économiques, associatives, culturelles, écologiques, renforçant la circulation et contribuant ainsi au désenclavement de la Villeneuve. La position de l’ancien collège et une bonne utilisation de ces espaces permettraient, nous en sommes convaincus de contribuer à une ouverture du quartier sur l’extérieur, non pas en détruisant mais en développant une forme d’attractivité.
Nous avons des besoins pour renforcer le « bien vivre » dans le quartier.
Nous pensons que nous ne pouvons pas attendre une improbable décision venue d’ailleurs sans rien exprimer de ce que, habitants, citoyens nous pourrions imaginer inventer pour ces espaces comme fonctions nouvelles. Et satisfaire ainsi des besoins d’amélioration de la vie du Quartier.
L’union de quartier 2, Villeneuve debout, Les Ateliers Populaires d’Urbanisme, (d’autres associations éventuellement)…… proposent une rencontre avec ceux qui le souhaitent. Nous élaborerons ensemble des actions possibles.
Parmi celles-ci nous proposerons de tenir des « ateliers de propositions » sur l’utilisation de cet espace et de ces locaux. Ces ateliers (En mars et avril) pourraient aboutir à l’exposition sous forme de maquettes de plusieurs scenarios pour une reconversion au service du quartier des espaces du vieux collège des saules. Cela pourrait être montré lors de la fête de quartier (le 28 mai). Nous pourrions trouver au sein de l’université populaire en préfiguration quelques moyens pour réaliser ce travail grâce à l’accompagnement d’étudiants en architecture ou de talents du quartier.
L’objectif de tels ateliers sera simplement d’exprimer des idées, des envies, des propositions, voire des utopies et montrer aux collectivités qu’une rénovation des espaces ne devrait pas se faire sans nous.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com