COMMUNIQUE DE PRESSE

Propositions du groupe GO à l’occasion de la mi-mandat

Tout en rappelant que le bilan est plutôt satisfaisant, nous souhaitons que notre municipalité persiste et signe afin de continuer à mener des projets d’envergure au bénéfice des grenoblois sans se laisser encombrer par les futures échéances électorales.

Trois axes nous paraissent majeurs dans les trois années futures



1. Agrandir et s’approprier l’espace du territoire de l’agglomération afin de gérer ensemble les grandes thématiques de l’emploi, du déplacement et du logement.
La ville centre n’est plus le seul horizon, il est nécessaire de penser rural et urbain, ville et montagne, économie et tourisme, précarité et solidarité. Il est temps de décloisonner, de s’ouvrir à d’autres territoires et de construire une communauté urbaine efficace, solidaire et respectueuse des identités locales.
Mais cet espace doit être approprié et à la mesure de chacun. Les citoyens concernés ne sont pas associés aux décisions qui concernent leur avenir proche. Notre majorité grenobloise se doit de montrer le chemin et de proposer le cadre d’une réflexion partagée.

2. Se mobiliser pour la vie associative.
L’engagement associatif est l’un des gages de la santé de notre démocratie. Malmenée et appauvrie sous prétexte de non rentabilité, elle subit de plein fouet la raréfaction de l’argent public. Au niveau grenoblois, nous pouvons réorganiser un pôle associatif coordonné et partenarial qui vienne dynamiser le secteur de l’économie sociale. La Maison des Associations pouvant jouer efficacement le rôle de pôle ressource.

3. Prioriser le projet social et urbain de la Villeneuve. A l’instar de la principale préoccupation des grenoblois énoncée dans le sondage de mi-mandat sur les attentes des habitants, les 3 années à venir doivent concrétiser dans une logique de concertation la réhabilitation de ce quartier stigmatisé et paupérisé. Nous devons continuer de démontrer que le partage des richesses de Grenoble profite aussi aux quartiers les plus pauvres.

La gestion de la ville est saine, comme le montre le compte administratif 2010, présenté lors du dernier conseil municipal. Devenue nécessaire suite à 12 ans de stagnation, la hausse d’impôt a pu être capitalisé dans les domaines social et éducatif et celui de la prévention. Transformons l’essai en investissant plus encore dans la consultation et le soutien aux initiatives d’habitants.

Et à l’occasion de cette étape de mi mandat, notre majorité peut se donner les moyens de renouveler ses cadres politiques et préparer les plus jeunes à de futures responsabilités.

Paul Bron
Président du groupe GO Citoyenneté

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com