» Pour la scolarisation des enfants de 2 ans et les classes passerelles dans les quartiers Politique de la Ville  » Vœu présenté au CM du 26 mars 2012


Vœu présenté par Paul BRON, Olivier NOBLECOURT, Céline DESLATTES

La scolarisation précoce peut être un gage de réussite ultérieure, quand elle favorise la socialisation et accompagne le développement moteur, langagier, psychologique et intellectuel de l’enfant. Cette scolarisation est d’ailleurs encouragée par l’article L113-1 du code de l’éducation, qui permet l’accueil des enfants de 2 ans  » dans les écoles situées dans un environnement social défavorisé, que ce soit dans les zones urbaines, rurales ou de montagne « .

Cette scolarisation précoce a fait les preuves de son intérêt pour les enfants des familles les plus défavorisées ou les enfants étrangers ou issus de l’immigration, en permettant une appropriation plus rapide de la langue et de la culture. A ce titre, elle restaure l’égalité des chances entre les enfants.

Cet objectif est au cœur de la politique Petite enfance de la Ville comme du Projet Educatif Grenoblois et du plan d’action du CCAS. Avec Parler Bambin, l’éveil artistique et culturel, les différents PEL, la Ville et ses partenaires expriment leur volonté de garantir la réussite éducative et d’améliorer le vivre-ensemble. Dans ce domaine, Grenoble innove et les résultats de cet engagement sont plus que probants.

C’est dans cette optique que la structure passerelle a été mise en place il y a 3 ans, en partenariat avec l’Education nationale. Cette classe à effectifs allégés est intégrée à un établissement scolaire et accueille des enfants de 2 à 3 ans. Une enseignante, une éducatrice de jeunes enfants et une Atsem accompagnent les enfants vers l’école dans les meilleures conditions éducatives. Cette approche éducative permet de prévenir l’échec scolaire. Cette classe, créée au sein de l’école Léon Jouhaux, accueille des enfants dépendant des 3 écoles maternelles du quartier (Léon Jouhaux, Jean Racine et Grand Chatelet) et n’ayant pas fréquenté de structures collectives. L’évaluation réalisée atteste des résultats probants pour les enfants scolarisés au sein de cette classe et améliore les relations entre les familles et l’école.

De façon identique, la convention d’objectifs et de moyens qui avait été signée entre la Ville et l’Inspection d’Académie a permis de favoriser l’accueil en Très Petite Section de Maternelle des enfants des quartiers placés en Réseaux de Réussite Éducative. Là également, cette scolarisation précoce contribue à l’égalité réelle entre les enfants.

Pour autant, cette réussite est remise en question par les mesures de carte scolaire du 1er degré présentées par l’Inspection Académique pour l’année scolaire 2012 – 2013. En effet, la reconduction de l’accueil des 2-3 ans dans les secteurs 3 et 5 de la ville ne serait pas assurée, et la structure passerelle serait supprimée de fait par la disparition du poste d’enseignant qui lui était affecté.

Pourtant, au niveau national, syndicats, enseignants, parents et élus s’accordent pour promouvoir l’accompagnement scolaire des enfants de 2 ans :  » Le libre choix des parents pour la scolarisation des 2-3 ans doit être garanti, en fonction de la maturité de l’enfant … ainsi que la généralisation des classes passerelles «  prônent les signataires de l’Appel de Bobigny et du Réseau Français des Villes Éducatrices. De même, l’AMGVF a pris position en faveur du maintien et de la continuité des projets de structures passerelles.

Parce que nous croyons que l’éducation contribue directement à la solidarité,
Parce que nous souhaitons garantir, dans le respect de la laïcité, le droit à l’éducation pour tous, en refusant toute discrimination et en dépassant le droit formel à l’égalité des chances,

Nous demandons à l’Éducation Nationale de :
– revenir sur sa décision de suppression du poste d’enseignant de la classe passerelle, à la rentrée prochaine,
– préserver la scolarisation des très petites sections de maternelle dans les quartiers politiques de la Ville afin d’accompagner véritablement ces enfants sur le chemin de l’école, socle de notre société.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com