Evolution des effectifs scolaires à Grenoble

Intervention de Paul Bron au Conseil Municipal du 26 Mai 2014.

 

img scol pbron

Je partage le constat chiffré que vous venez de nous projeter, nous ne le découvrons pas d’aujourd’hui.

Il y a eu à Grenoble, ces 10 dernières années, une situation bien particulière, quant à l’évolution des effectifs scolaires. Évolution plutôt positive dans un sens, puisqu’elle signale une dynamique et un rajeunissement de la ville. Jusqu’en 2003 les effectifs étaient en baisse, mais depuis cette date ils augmentent de 2% chaque année, avec une dominante sur les secteurs 1 et 2, à forte urbanisation. Vous comprendrez dans quel état d’esprit étaient les élus de l’époque puisque 8 écoles ont été fermées 2002 et 2008. La commune n’avait pas encore saisi l’urgence et la nécessité de l’évolution scolaire. La ville se basait sur des estimations, qu’elle commandait à un organisme extérieur, ils ne sont pas avérées justifiées, la réalité a dépassée la ligne supérieure de la courbe. Il faut reconnaitre que les prévisions, en la matière ne sont pas simples. Nous devons donc partager cette responsabilité et cette difficulté d’appréciation, entre les élus des 3 mandats précédents. D’autant plus que jusqu’en 2008, l’adjoint à la vie scolaire était de l’Ades et l’adjoint à l’urbanisme du parti des verts. C’est à cette époque qu’ont été conçus l’école Lucie Aubrac, qui s’est avérée très vite trop petite et les grands projets d’urbanisme du secteur 1, sans école supplémentaire.

En charge de l’éducation en 2008, j’assume la continuité de la politique municipale et je gère ces urgences de deux manières : La première a été de repérer les salles de classes libres dans les écoles existantes pour accueillir les nouveaux élèves. La deuxième mesure a été de réorganiser la direction « Éducation Jeunesse » de la ville, de façon à ce qu’elle soit plus performante sur le terrain, qu’elle s’adapte aux futurs changements qu’engendrerait la réforme du périscolaire et surtout qu’elle puisse disposer, de sa propre cellule spécialisée dans la prospective scolaire. C’est ce qui permet que vous puissiez ce soir, présenter aussi justement ce diaporama et cette vision prospective à long terme.
Depuis 2010 nous avons pu ainsi commencer à apprécier au plus juste, la réalité des besoins de la ville de Grenoble, réalité d’ailleurs sur laquelle nous avaient alertée certains parents d’élèves.

Ainsi en 2011/2012 nous avons confirmé plusieurs décisions : tous les nouveaux projets d’urbanisme intégreront une école supplémentaire. Ce sera le cas à la Presqu’ile, à Flaubert et à Jean Macé en priorité. Les nouvelles écoles seront conçues avec un centre de loisir intégré et des salles dédiées aux parents d’élèves. Nous les avons appelées « les maisons de l’éducation » pour marquer cette perspective d’éducation partagée, que prône la loi de refondation de l’école. L’école Beauvert a été construite sur ce modèle.
Puis le Maire a pris la décision de construire une nouvelle école sur le secteur 1, tout en intégrant le fait que les effectifs du secteur devraient se stabiliser d’ici 3 ans, tandis que ceux du périmètre de Lucie Aubrac continueront de croitre.

Il y a donc un réel besoin sur cette école Lucie Aubrac. Inaugurée en 2008, conçue pour 17 classes, seules 15 avaient été bâties ( !), les 2 autres, prévues pour être construites dans la cour, serviraient de réserve en cas de besoin. L’urgence est là maintenant et c’est le projet de modulaires qui est présenté aujourd’hui, pour accueillir 2 classes à la rentrée. Mais si la solution des modulaires ne peut être que transitoire, ne vous méprenez pas, ce ne sont pas des baraques de chantier. Demandez aux enseignants de l’école Jean Macé ce qu’ils en pensent. Par contre, pour l’avenir, il est essentiel de pouvoir construire une annexe de l’école Lucie Aubrac. Nous avions engagé les études.

Je partage la préoccupation de votre majorité de mettre une priorité sur les bâtiments scolaires. Nous avions prévu, en fin du mandat précédent, un plan d’investissement dans les écoles de 30M€ sur 6 ans. Si vous le souhaitez nous pourrons vous le transmettre.

Paul Bron, GO citoyenneté, pour le groupe « Rassemblement de gauche et de progrès »

 

Délibération : 31-C 006- EDUCATION, Travaux d’installation de bâtiments modulaires au sein du groupe scolaire Lucie Aubrac : demande de permis de construire.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com