CM du 25 juin : adoption du compte administratif 2011


Intervention de Paul Bron

Nous constatons, à la lumière de la présentation du compte administratif 2011, une nouvelle fois, que la gestion globale de la ville est saine. Nous ne pouvons que nous féliciter de ce résultat et remercier les services de la ville de la qualité du travail accompli.

• Une gestion saine

– Une maitrise de la masse salariale :
L’effet noria conjuguée à une politique de redéploiement partagée entre tous les secteurs de la ville commence à porter ses fruits.

– Une maitrise de l’endettement :
l’augmentation de l’épargne nette permet un moindre recours à l’emprunt, sujet hyper sensible pour les grenoblois comme pour nos voisins européens.

– Une évolution favorable des recettes et notamment des droits de mutation…
3 facteurs essentiels qui nous permettent de dégager un solde global de clôture positif de plus de 3 millions d’€.
La gestion de la ville a été prudente et nous permet maintenant d’avoir de la souplesse, en cours d’année, pour répondre à des besoins non couverts.

L’effort important demandé aux grenoblois en début de mandat avec l’augmentation des impôts, accompagnée d’une rigueur de gestion porte ses fruits


• Affectation de l’ excédent

La question a été alors de décider de l’affectation de cette excédent dans le cadre du budget supplémentaire.
Plusieurs hypothèses ont été débattues et nous avons retenu collectivement un partage entre 3 axes, tel qu’il vous a été présenté par le premier adjoint :

– réduire l’endettement de la ville ;

– réajuster les recettes nécessaires prévues au BP ;

– et pour un plus d’un tiers, répondre aux besoins supplémentaires correspondants à nos priorités politiques : subventions aux associations notamment associations socio culturelles, sportives et d’ insertion et celles qui relèvent de la solidarité. Soutien accru aux quartiers prioritaires.

Notre groupe se félicite de ce coup de pouce donné aux associations et aux projets solidaires.

Cependant, même si le contexte politique a changé depuis 2 mois, ce dont nous nous réjouissons encore, et même si l’on n’imagine pas que les décisions du nouveau gouvernement concernant les budgets sociaux soient en diminution, il nous faut rester vigilant et conserver cette logique de gestion rigoureuse et saine, tout en marquant bien clairement nos priorités quant au partage des richesses de la ville.

Tags:
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com