ZSP : Zoom sur la  » Sécurité renforcée « 

Share Button

Tribune d’Hakima Necib à paraitre dans  » les Nouvelles de Grenoble  » du mois de mai.

ZSP : Zoom sur la " Sécurité renforcée "
La Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) mise en place en mars dernier sur Grenoble et Echirolles correspond à des territoires ciblés : Villeneuve, Village Olympique, Mistral Eaux-Claires, Lys Rouge, Teisseire et Malherbe.Ce dispositif repose sur une démarche de coordination renforcée entre police, justice et collectivités territoriales. Il a bien pour premier objectif de lutter contre la délinquance ancrée dans des quartiers confrontés à des problèmes d’économie souterraine, de trafics et de cambriolages. De plus en plus, les habitants dénoncent les conditions de vie difficiles, où les trafics de stupéfiants gangrènent la ville. Face à une insécurité économique et sociale, les habitants des zones urbaines sensibles sont souvent fragilisés et exposés aux problèmes d’insécurité. Ce climat accentue leur sentiment d’abandon. La tranquillité publique et le bien vivre ensemble sont l’affaire de tous.

Pour ce faire, ces territoires bénéficient de moyens de la part de l’Etat :
– attribution de forces mobiles (CRS) déployées pour  » mettre du bleu sur le terrain  » et effectuer des patrouilles plus visibles,
– mobilisation des crédits du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance pour prévenir la récidive,
– coordination des ressources pour assurer l’efficacité opérationnelle.

La majorité municipale quant à elle, investit depuis longtemps sur ces questions et réaffirme sa détermination à :
– poursuivre une politique de prévention de la délinquance des mineurs,
– améliorer la tranquillité dans l’espace public,
– lutter contre l’insécurité quotidienne en prenant en compte l’évolution du contexte.
Elle s’est dotée de moyens humains et matériels en augmentant fortement les effectifs de policiers municipaux et en développant l’équipe de soirée à tous les secteurs de la ville. Cette extension pose la question de l’armement de la police municipale qui est de plus en plus exposée.

Cependant, il nous reste des défis à relever pour répondre aux attentes des habitants :
– renforcement des liens avec les bailleurs et les copropriétés en mettant en place un dispositif d’intervention dans les parties communes des immeubles d’habitation tels que des référents sécurité,
– extension du système de vidéo-protection et développement de la présence humaine,
– création de postes de médiateurs de jour en complémentarité de l’équipe de nuit.

Bâtissons ensemble un travail collectif axé sur le triptyque prévention, dissuasion et répression pour assurer à tous et au mieux la tranquillité à laquelle chacun aspire.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com