TRACES 2014 Forum régional des mémoires d’immigrés

 


TRACES 2014  Forum régional des mémoires d'immigrés
Avec cette biennale, Traces en Rhône-Alpes relance sa dynamique régionale sur les mémoires des immigrations
dans la région.
Cette relance est l’aboutissement d’un travail partenarial d’acteurs divers, soutenu par la Région, la DRAC, la DRJSCS et des collectivités locales.
Elle signe une volonté collective de continuer à mener un travail de mémoire comme projet d’affirmation de la construction d’un vivre-ensemble au présent, riche et reconnaissant de ses héritages comme des choix de son devenir.En 2013, une charte fut élaborée par les acteurs de Traces se reconnaissant dans son projet politique :
“Connaître et reconnaître dans toutes leurs composantes les migrations passées et présentes, en plaçant au
centre des préoccupations les enjeux sociaux et politiques contemporains.”Pour bien affirmer cette préoccupation, la programmation de cette édition fait résonner dans la diversité de ses
manifestations (soixante-dix rendez-vous) les enjeux sensibles ancrés dans le passé et déterminant pour l’avenir du territoire régional : l’accueil, la frontière, les langues, l’interculturel etc.
De même et pour maintenir l’originalité fondatrice de son approche, Traces entremêle ici les résonances de ses interpellations : le culturel et l’artistique y dialoguent avec le scientifique, le social et le politique.
Une marque de fabrique de Traces :
contribuer ensemble à changer les regards et les représentations, en escomptant un effet concret sur les
rapports sociaux.L’édition 2014 est réalisée par le comité de pilotage Traces et portée par l’association ADATE (Grenoble).

L’inauguration de Traces 2014, le mardi 4 novembre au siège du Conseil général de l’Isère, est l’occasion de
présenter et commencer une campagne de signature de la Charte Traces auprès des partenaires régionaux.

La région Rhône-Alpes, du fait de sa situation frontalière et de son histoire industrielle, est de longtemps façonnée
par des présences migratoires, d’horizons proches et lointains. Elle résonne toujours des mémoires de ces présences comme elle continue à être traversée par les nouvelles formes et les enjeux des mobilités actuelles. Les
mouvements migratoires, font partie de facto de l’histoire de la région comme de son devenir.

Des acteurs multiples – associations, institutions patrimoniales, artistes, chercheurs, mouvances militantes, etc. – s’investissent depuis de nombreuses années dans des actions sociales, scientifiques, politiques et culturelles qui
prennent en compte ces faits migratoires.
Un réseau pionnier s’est ainsi constitué au tournant des années 1990-2000 mettant en lien interventions et réflexions autour de la mémoire et de l’histoire des migrations dans la région.
Ce réseau, aux côtés d’autres acteurs historiques au niveau
national, a contribué à la préfiguration et à la genèse de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration (CNHI),
devenue le Musée de l’histoire de l’immigration.

L’ensemble du programme est à découvrir sur ce lien :
http://traces-rhone-alpes.org/programmation-2/

CONTACTS
Abdellatif Chaouite/ADATE, rédacteur en chef de la revue Écarts d’Identité
Benjamin Vanderlick,
Chargé de repérage, programmation et animation régionale
Traces en Rhône-Alpes
Forum régional des mémoires d’immigrés
c/o ADATE
5 place Sainte- Claire
38000 GRENOBLE
www.traces-rhone-alpes.org
contact.traces@adate.org
06 77 96 87 42

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com