REGARDS CROISES SUR LE GRAND GRENOBLE EN 2020

Share Button

Prochain samedi matin de GO : samedi 12 septembre de 10h00 (précises) à 13h00 Centre social vieux temple.

C’est un bon horizon pour réfléchir collectivement, de façon imaginative, à ce que pourrait être la région grenobloise en 2020.

2020, c’est dans 10 ans mais c’est demain

– Introduction : Jean-Philippe MOTTE, Vice-Président de la Métro, Michel HOLLARD, Professeur émérite UPMF

– Education : les problèmes clés, des ébauches de solutions : Daniel BLOCH, ancien recteur et Président d’université

– Secteur associatif et économie solidaire Marie-Françoise CHAUVEAU, Directrice de l’association d’information et de recherche sur l’économie sociale (A.R.E.S)

– Recherche : quelle stratégie collective ? Fabrice COTTON, Professeur à l’université Joseph Fourier

– Innovation : le passé et l’avenir de Grenoble ? Vincent MANGEMATIN, Directeur de recherche INRA, G.M.E.

– Action culturelle: Jean-Pierre SAEZ, Directeur de l’observatoire des politiques culturelles

.


REGARDS CROISES SUR LE GRAND GRENOBLE EN 2020

«La crise mondiale» n’épargne pas le «Grand-Grenoble». Rien ne dit qu’elle ne sera pas suivie par d’autres, encore plus graves, en l’absence des décisions politiques et des modifications de comportement nécessaires.

De fait, les scénarios de sortie d’une crise dépendent des rapports de force en présence ainsi que des décisions prises notamment dans les domaines politique, économique et social.
Sans vouloir négliger l’importance des décisions prises à d’autres niveaux (national, Union Européenne, G20, …), il faut constater que les villes constituent l’un des lieux essentiels où se forge l’avenir des sociétés. L’aptitude des agglomérations urbaines à prendre à temps un certain nombre de décisions essentielles déterminera leur place future dans un paysage complexe marqué par de nouvelles articulations entre le local et le global.

La région grenobloise dispose d’un potentiel d’expériences, de compétences, d’engagement citoyen lui permettant d’organiser une réflexion sur son avenir dans un contexte renouvelé : 2020, c’est dans 10 ans mais c’est demain.

C’est un bon horizon pour réfléchir collectivement, de façon imaginative, à ce que pourrait être la région grenobloise à ce moment-là et mettre en avant des propositions concrètes :
Une communauté urbaine ? Ses limites et ses compétences ? Son accessibilité ? Son attractivité ? Ses activités ? L’organisation de son espace ? Sa présence à l’international ?

Quelles sont les forces susceptibles de contribuer à lui donner un nécessaire second souffle?

Afin de mobiliser le maximum de connaissances et de stimuler l’imagination collective, une telle réflexion doit associer citoyens, chercheurs et décideurs.

GO Citoyenneté entend, sans en être le porteur exclusif, faciliter l’émergence d’un tel processus qui devrait associer largement tous ceux qui ont en commun le souci de défendre les objectifs de solidarité, de justice sociale, de respect des droits de l’homme et les intérêts des générations futures.

Il s’agira, lors de la matinée du samedi 12 septembre, d’examiner des axes de réflexion possibles, les modalités d’organisation et de fonctionnement les plus pertinents pour développer rapidement et de façon «transverse» une approche résolument prospective avec l’objectif, à terme, de déboucher sur « 20 propositions pour 2020 ».

Cet examen sera précédé par des présentations synthétiques destinées à engager la réflexion à partir des réalités et des expériences dans des domaines aussi essentiels que l’éducation, le mouvement associatif et l’économie solidaire, la recherche, l’innovation dans l’industrie et les services, l’action culturelle.

12_sept_2009_

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com