Bilan 2023 et perspectives pour 2024

Année 2023 : Go citoyenneté

Pour ceux qui ne connaissent pas Go Citoyenneté, mouvement politique local de gauche, vous pouvez trouver ici une présentation complète. L’année a été riche en événement pour Go citoyenneté. Nous proposons un résumé ci-dessous avec les liens vers les articles sur le site web de Go. Au cours de cette année 2023 nous avons élu une nouvelle présidente S. Barnezet qui a pris la succession de D. Ryboloviecz. Go citoyenneté s’est positionné sur un certain nombre de sujets :

Le plateau : En début d’année 2023 nous avons alerté sur la fermeture du plateau avec une lettre ouverte au Maire de Grenoble. Nous avons eu une réponse d’Isabelle Peters, première adjointe, que vous pouvez lire ici et qui mentionnait « Nous dévoilerons, dans les prochains mois, les contours du nouveau projet ». Un an après toujours rien …

La hausse de la taxe foncière : en février nous avons à nouveau fait une lettre ouverte au Maire contre l’augmentation de la taxe foncière de 25% et avons mis en place une pétition en ligne et papier. Cette connait un succès relatif avec plus de 200 signatures en ligne mais surtout plus de 100 signatures papiers à la Villeneuve dont les propriétaires sont fortement touchés car les valeurs locatives qui servent au calcul de la taxe foncière datent des années 1970 et dont plus élevées à la Villeneuve que dans le centre-ville de Grenoble ! Nous demandons par ailleurs une révision du calcul de ces valeurs locatives et avons soutenu le vœu du groupe NASA dans ce sens au conseil municipal. Enfin nous avons organisé une réunion en ligne sur cette thématique de taxe foncière et de valeur locative dont le compte-rendu est accessible ici.

Périscolaire : la municipalité a modifié les tarifs du périscolaire en supprimant notamment les 2 jours gratuits (fortement utilisés par de nombreuses familles, plus de 50% selon l’enquête menée en 2017). Nous pensons que cela a des implications sociales fortes et avons analysés l’implication des modifications tarifaires selon les QF des familles. Nous avons aussi sur un plan plus pratique mis en place un simulateur qui permet aux familles de comparer les tarifs 2022-2023 et 2023-2024 et notamment de voir comment la réduction des tarifs de cantine (pour ceux qui mettent leurs enfants à la cantine) peut permettre de compenser ce passage au périscolaire 100% payant.

Grenoble Habitat : Go citoyenneté a toujours été très soucieux du logement social et après avoir organisé des débats autour d’Actis dès 2019 nous sommes inquiets sur le dossier Grenoble Habitat. Vous pouvez retrouver notre prise de position à ce sujet dans ce communiqué de presse : maintenir Grenoble Habitat en tant qu’outil local de logement social et pour une discussion de la cession des parts de la ville de Grenoble à Grenoble Alpes Métropole.

Immigration : Go citoyenneté est impliqué par ses membres dans différentes structures en lien avec les migrants (migrants en isère, 3aMIE, RESF38 …) et travaille dans le cadre du Conseil de Développement à une carte de citoyenneté métropolitaine. Nous sommes opposés à la loi immigration (il existe une pétition ici) dont vous pouvez trouver un décryptage pratique réalisé par la fédération des acteurs de la solidarités et avons suivi les actions autour de l’arrestation des livreurs place Victor Hugo.

Vie locale et politique : Go citoyenneté est un mouvement politique local de gauche non soumis aux contraintes des partis nationaux. Nous pensons que la politique locale est importante et proposons régulièrement un chapitrage des conseils municipaux et parfois métropolitains avec un petit résumé sur le site de Go ou sur le FaceBook de Go . Ceci permet que chacun puisse facilement écouter les interventions sur des sujets précis sans avoir à écouter plusieurs heures d’une vidéo pour tomber enfin sur le sujet voulu. Nous préparons régulièrement les conseils municipaux avec les élu.e.s du groupe NASA proches de nous politiquement.

Et en 2024 ?

Nous serons évidemment attentifs au sort de Grenoble Habitat et soutiendrons tout possible accord entre Grenoble Alpes Métropole et la Ville de Grenoble sur la cession des actions de cette dernière.

Nous serons particulièrement vigilants à la justification de la hausse de la taxe foncière de 25% qui ne peut être pérenne (l’inflation est plus faible et la crise de l’énergie s’atténue) et surtout à ce que la municipalité fera du bouclier social, la fameuse contrepartie à la hausse de la taxe foncière, qui comme cela a été mentionné par toutes les oppositions (y compris les 7 exclu.e.s récemment de la majorité) est pour le moment bien faible. Ceci dit, nous serons aussi ouverts à la discussion sur son utilisation.

  • L’ouverture d’une école du vélo qui permet d’appréhender son usage en condition réelle de la ville est une bonne chose, même si cette initiative existe dans de nombreuses villes de France parfois depuis fort longtemps. Cette école doit, au-delà des écoliers, inciter les personnes de tous les quartiers y compris populaires à se saisir de ce mode doux, économique et bon pour la santé quand c’est possible pour eux. La gratuité de ce service (du moins pour le moment) est une bonne chose et distingue Grenoble d’autres villes.
  • Les aides pour les petits propriétaires à bas revenu qui subissent la hausse de la taxe foncière ne sont pas encore à la hauteur (il a été mentionné lors du dernier conseil municipal que seulement 25% du montant prévu de 1 millions d’euros a été alloué) : le non recours voire la non connaissance de cette aide par les propriétaires posent un vrai problème notamment pour les personnes des quartiers sud.
  • Le volet ressources humaines de ce bouclier social présenté jusqu’à maintenant interroge : lors du dernier conseil municipal, nous avons appris que plus de 20 personnes vont être recrutées pour verbaliser les automobilistes. Est-ce vraiment l’urgence du moment ? Au vu des difficultés rencontrées dans le fonctionnement du périscolaire qui a conduit un collectif de parent à faire une interpellation citoyenne. N’aurait-il pas mieux valu avoir des recrutements pérennes et donc attractifs dans ce domaine pour assurer une vraie continuité du service public qui a manifestement manqué en 2023 ?

Nous serons particulièrement attentifs au projet du lac de la Villeneuve que la ville de Grenoble souhaite faire malgré une forte contestation officielle (plus de 418 contributions avec 14% d’avis favorables 57% de contre et le reste 29% partagé) mais aussi moins officielle (plus de 1200 signatures d’une pétition). En plus de cela les oppositions au conseil municipal sont assez unanimes sur le sujet et même l’ADES émet des doutes ! (« lac baignable au parc Jean Verlhac une fausse bonne idée »). Il y a peut-être à réfléchir pour résoudre les problèmes sanitaires et conserver une accessibilité au lieu. Il serait tout de même un comble que les personnes de ce quartier impactés fortement par la hausse de la taxe foncière ne soient pas écoutés, ce serait vraiment la double peine.

Nous souhaitons faire une analyse de la réforme des tarifs du périscolaire : il serait intéressant de faire une enquête exhaustive sur le périscolaire (activités dispensées dans les différentes écoles, fréquentation, avis des parents et des enseignants …) comme la majorité l’avait fait en 2017 après la première réforme de 2016. Nous sommes prêts à participer à l’élaboration du questionnaire et à son analyse.

Nous avons commencé fin 2023 à mettre en place des apéros de Go une fois par mois environ après un conseil municipal pour débattre librement autour des thèmes abordés et d’autres thèmes de politiques locales et métropolitaine. Vous êtes les bienvenus ! Les dates sont annoncées sur le site de Go ou sur le FaceBook de Go : suivez nous ! Le prochain apéro aura lieu le 12 février au Family pub 3 rue Saint Joseph à Grenoble

Les élections municipales de 2026 commencent à être évoquées dans les différents cercles politiques. Go Citoyenneté soutiendra en 2024 toute initiative de rassemblement de la gauche dont le programme sera ambitieux mais réaliste financièrement sur les enjeux sociaux et sociétaux dans un contexte métropolitain. Nous attacherons de l’importance à ce qu’il y ait plus d’écoute et de réelle prise en compte de l’avis des citoyens, un respect des pluralités au sein d’une majorité mais aussi un respect et une écoute des oppositions.

 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.